Sélectionner une page

ARDOUKOBA VOLCAN, ARDOUKOBA VOLCANO

L’ARDOUKÔBA EST UN VOLCAN DE DJIBOUTI NÉ EN 1978 ET SITUÉ ENTRE LE GHOUBBET-EL-KHARAB ET LE LAC ASSAL.

Pour accéder au Lac Assal, il faut traverser toute une région volcanique qui évoque immanquablement l’enfer de Dante. Les qualificatifs « infernal » et « apocalyptique » sont de rigueur pour décrire ce site chaotique qui attirent les géologues et les vulcanologues du monde entier depuis vingt ans. Du fait d’une érosion minime, cette région est en effet géologiquement exceptionnelle En outre, il s’y produit des phénomènes uniques à ciel couvert, liés à la dérive des continents, qui ont provoqué notamment l’apparition de l’Ardoukôba, baptisé par Haroun Tazieff du nom du secteur où il est apparu, est un volcan de type fissural à éruption basaltique en novembre 1978.

Ardoukoba volcan

Né d’une fracture causée par une intense activité sismique, ce petit volcan n’aura vécu que l’espace d’une semaine. Mais sa signification est essentielle : c’est la preuve concrète de l’écartement incessant des continents ( 2 centimètres par an en moyenne entre l’Arabie et l’Afrique, 1,20 mètre brusquement lorsqu’est apparu l’Ardoukoba). C’est aussi la preuve, selon les scientifiques, que toute cette zone appartient à un futur océan, l’océan « érythréen », qui sera dans quelques années, aussi important que l’Atlantique.

L’Ardoukoba est le dernier né des volcans de la planète. L’éruption n’aura duré qu’une semaine. Cette zone volcanique résulte de la lente ouverture d’un océan entre l’Arabie et l’Afrique. Ce rift en partie émergé cours depuis la Mer Morte jusqu’au Mozambique. Djibouti se trouve au niveau d’une jonction triple entre les rifts de la Mer Rouge, d’Afrique de l’est et de l’Océan Indien.

Share This