Sélectionner une page

MÉTÉO DE DJIBOUTI, WEATHER OF DJIBOUTI

INFORMATIONS SUR LE CLIMAT

Le climat est de type tropical semi-désertique. On distingue deux saisons : l’une, dite fraîche, d’octobre à avril, et l’autre, chaude, de mai à septembre durant laquelle soufflent deux vents secs et brûlants : le Sabo et le Khamsin. Les écarts de température entre la nuit et le jour sont plus importants à l’intérieur du pays que sur la côte. La température moyenne est de 26° pendant la saison fraîche et de 33° pendant la saison chaude. la température maximale étant de 48° et la température minimale de 16°.

Les pluies sont rares et irrégulières. Elles tombent essentiellement au mois d’avril-mai (début de la saison chaude) et de novembre-décembre (début de la saison fraîche). Les précipitations varient sensiblement d’une année à l’autre (10 mm à 300 mm). A Djibouti, les pluies sont brèves, mais violentes. La moyenne annuelle est de 178 mm. Le taux hygrométrique varie de 50 % en saison chaude à 87 % en saison fraîche. Il peut atteindre 100 % en mai et en septembre.
Le climat éprouvant en saison chaude, n’est pas conseillé aux sujets présentant des risques cardiaques ou hypernerveux

Températures Djibouti

Janvier

Mai

Septembre

Fevrier

Juin

Octobre

Mars

Juillet

Novembre

Avril

Aout

Decembre

Des différences climatiques existent tout de même en fonction de l’altitude (pluviosité plus forte sur les reliefs du Nord) et de la proximité de la mer.

Quelques chiffres (Coopération hydrologique allemande, 1982).

Djibouti – ville (zone côtière) :

  • Pluviosité moyenne – 129 mm/an dont 70% lors des pluies qui interviennent au changement de climat en octobre – novembre et mars – avril (quelques pluies sont fréquentes en août)
  • Evaporation élevée – 6,4 mm/jour
  • Température moyenne journalière – 32°C
    Au Nord à Randa
  • Pluviosité moyenne plus élevée du fait du relief – 271 mm/an
  • Vers les sommets la forte humidité de l’air a permis le développement de forêts (forêt du Day)
    Sur l’ensemble du territoire
  • De fortes variations annuelles de 300 mm/an à 10 mm/an pour une moyenne de 200 mm/an

Pour ces raisons la plupart des cours d’eau de Djibouti sont temporaires et ne coulent qu’après les orages , il en est de même de la plupart des lacs occupant le fond des dépressions (dépressions du Grand et du Petit Bara, du Gaggade, du Hanlé). Seuls quelques cours d’eau alimentés par des sources thermales très minéralisées coulent sur une partie du lit avant de s’infiltrer et de s’évaporer ; de même quelques lacs dont l’eau est très concentrée en sels subsistent (lac Asal, lac Abbé, Allols).

Quand partir à Djibouti ?

La bonne saisson pour ce rentre en vacance en République de Djibouti se situe du mois octobre à avril.

Vous aimerez aussi

Vols pour Djibouti. Pour trouver votre vol au meilleur prix, l’astuce est…

Share This